La transe chamanique, dis comme ça, ça peut faire peur. 

 Un peu comme toutes les choses qu’on ne connaît pas ! 

 Dans cet article je vais donc vous expliquer simplement en quoi la transe chamanique consiste, ce qu’elle est vraiment et ce qu’elle n’est pas. 

Les erreurs à ne pas commettre, les choses à savoir pour pratiquer en toute sécurité… et surtout les étapes pour induire un état de conscience modifié plus facilement ! 

C’est parti pour un voyage 😊😊

La transe chamanique, c’est quoi ? 

La transe est un état modifié de conscience. C’est donc un état naturel de notre cerveau. Nous l’avons juste oublié, parce que nous ne le pratiquons pas régulièrement… Mais c’est un état que l’on peut apprendre à découvrir et à explorer, dans le but de développer sa créativité par exemple. 

 L’état ordinaire de notre cerveau, c’est lorsqu’on va faire les courses par exemple, ou lorsqu’on travaille.

 L’état modifié, je suis sûr que vous l’avez déjà expérimenté. On peut le retrouver lorsqu’on est hyper-absorbé dans une activité ou un film, ou lorsqu’on pratique la méditation. 

 Pendant la transe, le cerveau analytique diminue, et laisse plus de place à la partie plus intuitive.

De nouvelles connexions se mettent en place, ce qui amène la personne en transe à percevoir différemment ce qui se passe en elle et ce qui se passe autour. Les repères espace/temps, sont modifiés.

Pour faire simple, c’est le cerveau droit qui prend le dessus sur le cerveau gauche, comme dans un rêve 💫

C’est un mode naturel de fonctionnement, simplement, il est différent de la conscience habituelle que vous avez de vous et de votre environnement la plupart du temps !

Pourquoi vous devriez vous lancer dans la transe ? 

On peut vouloir rentrer en transe chamanique pour plusieurs raisons, parmi lesquelles : 

  • Créer de nouvelles connexions dans le cerveau pour changer son regard sur le monde,
  • Se libérer de vieilles émotions et blessures enfouies, 
  • Redonner de l’équilibre et de la liberté à son corps, 
  • Couper l’agitation du mental, diminuer la pression, 
  • Reconnecter à son potentiel d’intuition, de soin…

La transe donne accès à la partie inconsciente de votre cerveau et même de votre corps. Vous avez alors la possibilité de l’utiliser, comme un outil d’exploration et d’expression de soi 🌈

L’entrée en état de transe nous permet également de contourner l’esprit critique et rationnel qui interfère avec la transformation intérieure profonde.

 Les chamans quant à eux vont notamment l’utiliser pour entrer en connexion avec des mondes plus subtils. 

Comment on fait pour rentrer en transe ? 

Les moyens d’induire la transe sont très variés. 

Par l’utilisation d’instruments 🥁

Le tambour par exemple, est la star des inductions chamaniques en Mongolie ou en

Amérique du nord. Il y a d’autres instruments souvent utilisés, comme le Didgeridoo ou les bols tibétains.

La respiration et le chant 🎤

Les chants très rythmés ou, à l’inverse, qui favorisent des expirations prolongées comme le yoga du son vous en propose, vont permettre de créer des états de conscience modifiés. 

J’aime particulièrement le chant voyelles et le chant diphonique pour ça : ils ne sont pas dans le mental, il n’y a pas de parole, rien à retenir juste vivre l’expérience de la vibration et laisser la conscience s’ouvrir à autre chose. 

 Les danses intuitives 💃

Avec, par exemple, les derviches tourneurs. Le principe est toujours le même : le mental est mis en sourdine, en entrant dans une forme de relâchement et de son ou mouvement répétitif. Les repères sont perturbés.

Evidemment, il existe aussi un autre mode : celui des psychotropes, naturels ou chimiques. C’est très facile, mais le problème, c’est que vous perdez totalement la maitrise du voyage. 

🙈 Quelques idées fausses sur la transe chamanique 🙈

1. La transe, ça détériore le cerveau 

Alors non, la transe ne crée pas de dommages au cerveau !

Le cerveau peut revenir très naturellement et sans difficultés, dans un état ordinaire de conscience. 

C’est la grande différence avec un état pathologique, qui lui au contraire, entraîne une difficulté à passer d’un état de conscience à l’autre. 

Je mets ici un bémol : la recherche médicale sur la transe en est encore à ses balbutiements. Il reste beaucoup à découvrir et potentiellement des contre-indications importantes. Par précaution, ne vous lancez pas dans la transe si vous souffrez déjà de pathologies psychiatriques fortes.

Suivez l’évolution des recherches scientifiques ici : https://trancescience.org/fr/ 

2. Le corps peut devenir incontrôlable 

Oui, la transe amène une forme de lâcher prise par rapport au corps. Mais pas de panique !

Il existe plusieurs niveaux de profondeurs de transe. 

Dans les transes légères comme dans les méditations guidées ou allongées, votre corps est globalement inerte.

Dans l’étape d’après, la transe plus profonde, votre corps va retrouver un fonctionnement plus instinctif, et votre mental aura simplement une supervision dessus.

Dès que l’induction s’arrête ou bien si le transeur le décide, il peut choisir à tout moment de sortir de cet état là.

Point de vigilance : plus le mode d’induction de la transe est hors de votre contrôle, plus il est risqué. Méfiez vous des plantes qui vous font perdre la maitrise de vous-même.

Par contre vous ne risquez rien à faire des vidéos sur YouTube… vous allez vous approprier les signes de la transe légère et c’est déjà une très belle expérience !

 3. On est plus vulnérables en transe

Oui, le mental lâche, le sens critique diminue. On peut être confronté a de vieilles blessures, à des choses que nous avions refoulées, ce qui peut être destabilisant. Mais c’est à la fois un accès à de nouvelles informations et surtout à une grande puissance en nous ! 

Vous avez la possibilité de contacter des guides, des plantes de pouvoir, des énergies qui vont vous apporter une forme de puissance que vous ne vous connaissiez pas avant.

J’espère que ces explications vont vous permettre de relativiser un peu l’expérience de la transe chamanique et vous poussez à vous lancer.

J’ai fait un tour complet des erreurs à ne pas commettre avant de tester l’état modifié de conscience, sur ma chaîne Youtube :

Je vous conseille de la visionner avant de passer à la suite.

Protocole pour vivre des transes riches en exploration ☀️

Je vais maintenant vous accompagner dans les différentes étapes à suivre, pour rentrer en état de conscience modifiée de façon sécure. 

C’est aussi bien valable pour des transes passives, que pour des transes actives (dans lesquelles vous pouvez danser ou bien jouer de la musique).

👉 Créer des conditions extérieures favorables

Ça parait évident mais oui… On évite les endroits de type cimetière ou lieux abandonnés !  😝

Dans l’idéal, prenez le temps de préparer votre espace. Vous pouvez mettre en place des lumières tamisées, des bougies, de l’encens ou tout ce qui vous permet de vous sentir bien et en sécurité.

👉 Créer des conditions intérieures 

Avant de commencer, prenez le temps de revenir dans votre corps. Sentez votre coeur rayonner, diffuser une lumière à l’intérieur et à l’extérieur, comme une bulle de protection autour de vous. Prenez le temps de respirer, de vous recentrer.

👉 Se relier mentalement à ses guides ou ses enseignants 

Avant de rentrer en transe, reliez vous à vos guides, vos mentors, vos animaux, vos plantes totems… Juste pour vous rebrancher sur une énergie porteuse et aimante.

👉 Poser une intention

Vous pouvez choisir quel voyage vous voulez vivre ! Clarifiez ce dont vous avez envie, afin de donner une direction à votre expérience. Demandez-vous : Quelle expérience souhaitez vous vivre ? Quelle est votre envie du moment, votre besoin pour cette pratique? Plus vous allez orienter votre intention, plus vous aurez de chances d’obtenir des réponses adaptées.

👉 Mettre son mental sur « off »

Laissez votre esprit se relâcher, se laisser aller à la rêverie. Vous pouvez doucement surfer d’une idée à une autre, en étant plus vraiment éveillé mais pas non plus endormi. Maintenez-vous dans cet état-là et laissez vous surprendre par les informations qui se présentent à vous.

👉 Trouver son canal

Nous sommes tous différents ! Certaines personnes réagissent beaucoup à la visualisation, d’autres non. A vous de trouver le moyen par lequel vous allez recevoir les informations. Beaucoup de voyages sont basés sur la vue, mais si ce n’est pas votre sens de prédilection, c’est normal que ça ne marche pas ! Peut-etre que vous avez des idées fulgurantes, des sons, des odeurs… Soyez curieux ! 

👉 Lâcher les idées préconçues sur la transe chamanique

On en a déjà vu quelques unes plus haut. Globalement, rappelez vous que si vous expérimentez la transe légère avec votre tambour ou avec une personne de confiance, vous n’avez pas plus de chance de ne pas réintégrer votre corps qu’après une nuit de sommeil!

Ne vous posez pas trop de questions et vivez l’expérience exactement comme elle vient.

Maintenant que vous avez toutes les clés pour une expérience réussie, je vous invite naturellement à venir tester ! J’ai réalisé un voyage puissant au tambour chamanique en vidéo.

De quoi bien démarrer votre exploration !

N’hésitez pas à vous lancer, à rester ouvert aux messages qui pourraient apparaître. Et surtout, dites moi en commentaire ce que vous en avez pensé ! 😉