Attendre 2h du matin, les yeux grands ouverts, c’est trop tard…

Avez-vous déjà réfléchi au fait que vous dormiez 1/3 de votre vie ? Et que vous ne perdez pas votre temps puisque c’est essentiel pour réussir les 2/3 restants ?

En matière de sommeil, chacun son rythme et il ne faut pas oublier que la qualité est au moins aussi importante que la quantité.

Et là, c’est pas toujours la joie. Entre les insomnies (16% des français concernés), les troubles du rythme du sommeil (17%), les jambes sans repos (5%) et les apnées du sommeil (4%)… ça fait pas mal de raisons pour laisser son réveil sonner plusieurs fois avant de lever une paupière.

C’est d’autant plus embêtant que ça se ressent dans la journée : prise de poids, manque de concentration, de vigilance, humeur instable voire même stabilisée dans le noir ; et si le problème s’installe, c’est la santé qui déraille.

Alors, voici quelques bonnes habitudes à mettre en œuvre :

  Une bonne nuit ça se prépare le jour :

  • Je me lève à heure fixe, autant que possible, pour caler mon horloge biologique,
  • Je me fatigue intellectuellement et physiquement le jour,

 Après 19h, je diminue mon rythme :

  • Je m’éloigne des écrans, la lumière bleue favorise l’éveil,
  • J’évite les excitants (café, sport intense, films violents…),
  • Je mange léger, j’aurai moins d’efforts à fournir pour digérer,
  • Rien de tel que de me vider la tête : un bon bain, des étirements, une séance de respiration assise de 10 minutes environ (concentrez vous sur votre respiration par exemple).
  • Quand je sens mes paupières lourdes, c’est mon horloge biologique qui m’appelle. Je fonce au lit. Et oui, le train suivant passera dans 1h30…

 J’organise mon environnement de repos :

  • Une chambre fraîche, sombre et calme sera plus reposante.

Et si les troubles du sommeil persistent, une réflexion sur les causes et un rééquilibrage énergétique, par le Shiatsu ou le Feng Shui notamment, peuvent vous aider.